Lille - Maison des Orphelins de la Grange, 
dits Bleuets

Maison des Orphelins de la Grange à Lille

En 1477, les guerres de Charles le Téméraire laissent orphelins grand nombre d'enfants qui mendient pour survivre. Les garçons sont alors recueillis dans des granges d'où le nom " Orphelinat de la Grange ".

En 1499, ils sont relogés dans une ferme puis, en 1562, dans une maison construite grâce à une donation de Jean de Lacu, chanoine de Saint-Pierre. Cinquante enfants nés à Lille y sont recueillis ainsi que douze orphelins supplémentaires issus des communes de Roubaix, Marcq-en-Baroeul, Wambrechies et Fournes. Un donateur a spécifié dans son acte de charité que les enfants doivent être vêtus de bleu, d'où le surnom de l'orphelinat, " les Bleuets ". Les enfants y apprennent un métier pour pouvoir ensuite subvenir à leurs besoins.

En 1752, l'intendant de Séchelles ordonne la fermeture de l'orphelinat pour en faire un hôpital militaire. Ce n'est qu'en 1765 que les " Bleuets " trouvent refuge dans l'orphelinat des Bapaumes. En 1797, ils sont déplacés à l'Hospice Comtesse.

Photographie : Façade de l'ancienne Maison des Bleuets