Lille - Hôpital militaire Scrive

Hôpital militaire Scrive de Lille

En 1606 un collège de Jésuites est construit le long du canal souterrain qui traverse les remparts sur le fief de Beaufremetz à la limite sud de Lille. Les Jésuites font couvrir le canal en 1714 pour assurer la tranquillité des lieux et pour des raisons sanitaires.

En 1740, un incendie ravage les deux tiers des bâtiments. La reconstruction durera vingt ans.

En 1762, les Jésuites sont expulsés sur ordonnance de Louis XV et le collège est fermé.

Par lettre patente de 1781, le Roi Louis XVI ordonne le transfert de l'Hôpital militaire dans l'ancien établissement. L'architecte Gombert y effectue d'importants travaux d'extension et de surélévation afin que le bâtiment devienne un lieu d'enseignement de la médecine et de la chirurgie.

Le 12 mars 1914, l'Hôpital militaire est baptisé du nom de Gaspard Léonard Scrive, qui fut médecin instructeur, né à Lille le 13 janvier 1815.

En 1998, l'Hôpital militaire ferme ses portes. Le bâtiment est racheté par le Ministère de l'Intérieur pour y installer les services administratifs de la Préfecture du Nord.

Hôpital militaire Scrive de Lille