Valenciennes - Hôpital Général de la Charité

Hôpital général de la Charité de Valenciennes

Protection
hôpital classé Monument historique (arrêté du 18 juin 1945)

Historique
L'hôpital général de la Charité fut fondé sur lettres patentes de Louis XV en mars 1751 pour enfermer et faire travailler les vagabonds, les mendiants, les filles-mères de la province du Hainaut.
Etabli dans le quartier des Canonniers et financé par un impôt prélevé sur la vente de bière dans les cabarets, l'hôpital fut construit selon les plans de l'ingénieur des Ponts et Chaussées du Hainaut, Charles-Toussaint Havez à partir de juillet 1752. Il ouvrit ses portes le premier juillet 1767 mais les travaux continuèrent jusqu'en 1774, notamment pour élever la chapelle. De 1831 à 1940, l'Armée occupa l'aile gauche de l'hôpital.

Architecture
Cet édifice sobre et massif s'organise en quatre corps de bâtiments, élevés d'un étage, autour d'une cour rectangulaire à pans coupés, selon un plan fréquent sous l'Ancien Régime. Chaque niveau est divisé en quatre vaisseaux par trois rangées de piliers sur lesquels reposent les voûtes qui recouvrent l'intégralité de l'édifice.
Dans l'alignement du porche d'entrée, au fond de la cour, se dresse la chapelle. Sa façade est flanquée de deux doubles colonnes doriques d'ordre monumental de part et d'autre de la porte ; elle est couronnée d'un fronton courbe et d'un clocher carré aux angles arrondis.
Les services généraux et le quartier des insensés étaient logés dans des bâtiments secondaires disposés autour de deux autres cours.

Bibliographie
Pierre PINON, L'hôpital du Hainaut, dans Valenciennes, les Canonniers, Editions NORMA, Paris, 1998, pp. 38-57.

Photographies :

  • Façade de l'Hôpital du Hainaut
  • Plaque commémorative des donateurs des hospices
Hôpital général de la Charité de Valenciennes