CHRISTIAENS, Louis (1911-1965)

Louis Christiaens

Né à Lille d'une famille médicale, il y fait ses études de médecine et est reçu à l'Internat de Hôpitaux de Lille en 1932. Moniteur puis Chef de Clinique Médicale Infantile dans le service du professeur René Pierret, il est aussi préparateur dans le service de médecine légale et sociale du Professeur Leclercq où il réalise un travail sur la recherche de paternité par les groupes sanguins.

Admissible à l'agrégation de médecine générale en 1939, il part aussitôt pour la Campagne de France comme Médecin-Chef du centre de Transfusion Sanguine de la 1° Région, s'échappe en Juillet 1940 du camp d'Amiens, exerce comme médecin de campagne en zone libre avant de retrouver son poste d'assistant de Médecine Infantile à l'Hôpital Saint-Sauveur. Participant à la résistance il doit quitter Lille en mai 1944 pour rejoindre le maquis en Dordogne jusqu'à la Libération.

Installé en ville comme consultant en Pédiatrie en 1946, il est reçu la même année agrégé de médecine légale et sociale. Il crée avec le Professeur Gernez-Rieux le Centre de Transfusion Sanguine à l'Institut Pasteur. En 1950, il succède au Professeur Leclercq comme titulaire de la chaire de Médecine du Travail. Il centre ses recherches sur les " adolescents au travail " et sur " l'enfance inadaptée " avec la création d'une école d'éducateurs spécialisés. En 1958, il est nommé chef du service de pédiatrie de l'Hôpital de la Fraternité à Roubaix qui devient un service pilote où il introduit la formation scolaire. En 1962, il prend la succession du Professeur André Breton décédé accidentellement et devient Professeur de Clinique Pédiatrique au Centre Hospitalier Général de Lille.

Secrétaire général de l'Association des Internes et Anciens Internes de Hôpitaux de Lille, il crée en 1951 les " Journées médicales des Hôpitaux de Lille " dont les bénéfices permettent aux internes de bénéficier de voyages d'étude à l'étranger.

Avec le Professeur Bernard Gaudier, élève du Professeur Breton, et le Professeur Guy Fontaine, son élève, il assure le développement de la discipline pédiatrique. Il décède soudainement le 16 février 1965. C'est auprès de l'ensemble de générations d'étudiants en médecine que cet ardent défenseur de la profession médicale, de ses droits et devoirs, de ses responsabilités et de son éthique a marqué son empreinte.

Biographie rédigée par le Professeur Henri PETIT

Référence
Christiaens-Hecquet : Louis Christiaens (1911-1965) in G. Biserte : Histoire de la Faculté mixte de Médecine et de Pharmacie de Lille, tome 2 pp 437-444, 1976-1977.