Lille - Hôpital Calmette

Hôpital Calmette de Lille

Historique
La conception de la cité hospitalière de Lille, initiée par le Professeur Oscar Lambret et le député-maire Roger Salengro, prévoyait la construction d'un sanatorium. Les plans furent dressés par l'architecte Ferdinand Deregnaucourt. Au lieu du site de Ronchin, prévu initialement pour l'implantation du nouvel établissement, le sanatorium fut édifié à la périphérie de Lille entre 1932 et 1936. L'inauguration officielle se déroula le 30 mai 1937. Le sanatorium qui présentait alors une capacité de 450 lits, évolua rapidement en centre de pneumo-phtisiologie pour la lutte et le traitement antituberculeux dans la région Nord-Pas de Calais.

Architecture
Le sanatorium se présente comme une barre de 243 mètres de long, haute de cinq étages et précédée par un bâtiment d'entrée et d'administration à un étage. La structure est en béton armé, les élévations sont recouvertes d'un parement en briques jaunes. Sur toute la longueur du rez-de-chaussée, court une galerie de cure exposée au midi pour faire bénéficier les malades d'un ensoleillement maximal ; pour la même raison, toutes les chambres, individuelles ou à trois lits, sont orientées au sud.

Bibliographie

  • Gérard BISERTE, Histoire de la Faculté mixte de médecine et de pharmacie de Lille, 1975, 169 p. - LXXVI pl.

Photographies :

  • Façade de l'Hôpital Calmette
  • Vue aérienne de l'Hôpital Calmette
  • Buste du Professeur Albert Calmette
Hôpital Calmette de Lille
Hôpital Calmette de Lille